Bénéfices

 

Pourquoi?

L’humanisation au travail est dorévant un facteur crucial pour la croissance des entreprises. Comment garder les employés motivés au sein de l'entrprise deviendra dans les mois et années à venir une facteur de compétivité qui devra être pris en compte dans la bonne santé des organisations. Le label Hu-Man garantira aux entreprises une vision humaine de son activité qui sera alors reconnue en interne par ses salariés comme à l'externe : par ses clients, fournisseurs, futurs candidats et actionnaires et investisseurs.

 

Comment?

Le label Hu-Man est composé de dix principes basés sur trois piliers: la cohésion sociale, l'équilibre entre les sexes et l'inclusion.

Pour obtenir le label Hu-Man, vous choisirez cinq des dix principes qui seront plus tard audités par le département d'audit interne de votre organisation. Si vous n'avez pas d'auditeurs internes, un auditeur, externe à votre entité, formé à la technique d'audit Hu-Man se rendra dans votre entreprise.

Pour plus d'information sur les dix principes Hu-Man vueillez nous contacter via : info@hu-man.eu

 

Avantages pour les organisations :          Avantages pour les employés :

- Harmoniser les relations entre employés et management                    - Partage d'une vision commune

- Unir humanisme et performance                                                           - Plus de reconnaissance

- Maintenir la confiance de croissance à long terme                               - Perspective d’avenir         

- Anticiper les challenges de demain                                                       - Participation accrue à la vie de l’entreprise

- Nourir une image humaine de l’organisation                                        - Plus d'équilibre entre vie professionnelle et vie privée

 

Processus d'obtention du label Hu-Man :

 

Hu-Man label Process

 

Et après ?...

Une fois obtenu, le label Hu-Man sera délivré pour une période de deux ans. Après cette période, l'entreprise sera libre de choisir si elle souhaite continuer pendant une autre période de deux ans le processus de labellisation, mais cette fois en y ajoutant un principe supplémentaire.